Aorte

De Anatomia
Aller à : navigation, rechercher

Aorte

Description de l'image Sobo 1909 538.png.
Données
Latin Aorta
TA98 A12.2.02.001

L'aorte est le tronc principal du système artériel. C'est par elle que s'opère la grande circulation. Elle donne naissance, directement ou indirectement, à toutes les artères de la circulation abdominale. L'aorte possède une paroi très épaisse et, grâce à l'abondance du tissu élastique, présente une coloration jaunâtre très nette à l'état frais. Cette artère est constituée d'une courte portion initiale, l'aorte ascendante ; d'une portion médiane courbe, l'arc aortique (anciennement : crosse aortique) et d'une longue portion terminale descendante, l'aorte descendante.

L'aorte ascendante a pour origine le ventricule gauche, en arrière de l'artère pulmonaire et se termine au niveau de la quatrième vertèbre lombaire. Son calibre va en rétrécissant.

L'aorte descendante est subdivisée en deux segments principaux, par le diaphragme. Le premier segment est dit thoracique ; le second, au-dessous du diaphragme, est dit abdominal.

Collatérales[modifier]

La distribution des branches artérielles principales est la suivante :

Aorte ascendante[modifier]

L'aorte ascendante présente, à son origine, un renflement très marqué, connu sous le nom de bulbe aortique ; ce dernier se trouve en arrière de l'artère pulmonaire. C'est à ce niveau que se trouvent les trois valvules semi-lunaires (anciennement : sigmoïdes). À ces trois valvules correspondent des petites excavations de la paroi, connues sous le nom de sinus aortiques (anciennement : sinus de Valsalva).

L'aorte ascendante est dirigée obliquement en haut et à droite, le long du côté droit de l'artère pulmonaire. La veine cave supérieure est à droite et un peu en avant de l'aorte ascendante. L'aorte ascendante se trouve ainsi se trouve ainsi directement en arrière du sternum entre la veine cave supérieure et l'artère pulmonaire. La branche droite de l'artère pulmonaire, les veines pulmonaires gauches et la bronche droite se trouvent en arrière de l'aorte ascendante. Cette portion est presqu'entièrement contenue dans le péricarde. Elle est recouverte, à son origine, par l'atrium droit.

Selon la largeur du sternum, l'aorte peut se trouver tout à fait en arrière du sternum ou le déborder un peu à droite, surtout au niveau du deuxième espace intercostal. Les deux seuls rameaux de l'aorte ascendante sont les artères coronaires droite et gauche. Elles viennent des sinus aortiques droit et gauche. Ce sont des artères de dimensions moyennes, destinées spécialement au cœur.

Arc aortique[modifier]

L'arc aortique (anciennement : crosse de l'aorte) est une portion recourbée à convexité supérieure à l'origine des plus gros troncs artériels. Les dimensions de l'aorte diminuent par conséquent d'une manière sensible à ce niveau.

Cet arc, se trouve situé obliquement dans le thorax : la première moitié de l'arc regarde à droite et en avant, tandis que sa seconde moitié regarde à gauche et en arrière. Le pédicule pulmonaire gauche se trouve inscrit dans la concavité de la crosse. Le sommet de l'arc répond à la seconde vertèbre thoracique. La bifurcation trachéale est située en arrière. L'origine de l'arc se trouve en arrière du manubrium et, chez les enfants, en arrière du thymus. La portion gauche de la crosse est plus étroite, plus aplatie et se trouve au niveau du bord gauche de la troisième vertèbre thoracique. Au point où la crosse se continue avec l'aorte descendante, on remarque habituellement un rétrécissement, connu sous le nom d'isthme de l'aorte.

De petits rameaux peu importants naissent de la partie concave inférieure de l'arc aortique. Ils sont destinées aux viscères thoraciques.

À l'inverse, les efférences naissant de la partie supérieure convexe de l'arc aortique sont d'importants troncs artériels (les troncs supra-aortiques); destinés à la moitié supérieure du corps. Ces troncs se présentent de façon asymétrique : les efférences droites et gauches ne se présentent pas de la même façon. Les artères destinées à la moitié droite de la tête et au bras droit proviennent d'un tronc commun : le tronc brachiocéphalique ; tandis qu'à gauche, la carotide commune gauche et la subclavière gauche prennent leur origine directement de l'arc aortique.

Aorte descendante[modifier]

Portion thoracique[modifier]

L'aorte thoracique commence au niveau de la quatrième vertèbre thoracique et fait suite à l'arc aortique. Elle suit une direction descendante jusqu'au niveau de la douzième vertèbre thoracique, passe par le hiatus aortique (anciennement: orifice aortique) pour se continuer avec l'aorte abdominale. La première partie de l'aorte thoracique se trouve à gauche des vertèbres thoraciques; elle se rapproche peu à peu de la ligne médiane en croisant à angle aigu l'œsophage et finit par se trouver sur la face antérieure des corps vertébraux, à peu près dans le plan médian, et traverse le diaphragme dans cette position. L'aorte perfore le diaphragme suivant une direction oblique, de telle sorte que sa paroi postérieure est plus longtemps dans la cavité thoracique que sa paroi antérieure.

Rapports[modifier]

L'aorte thoracique toute entière occupe le médiastin postérieur, tout près de la cloison médiastinale postérieure qu'elle repousse légèrement. Ses rapports avec les différentes structures adjacentes se présentent ainsi :

À l'opposé de l'arc aortique, l'aorte thoracique ne donne relativement que de petits rameaux, les uns destinés aux viscères thoraciques, variables et de peu d'importance. Les autres sont des branches pariétales dont quelques-unes sont paires, telles les intercostales, ces dernières sont de beaucoup les plus importantes.

Rameaux viscéraux[modifier]

Les rameaux viscéraux de l'aorte thoracique sont :

Rameaux pariétaux[modifier]

Les rameaux pariétaux de l'aorte thoracique sont :

Portion abdominale[modifier]