Artère pulmonaire

De Anatomia
Aller à : navigation, rechercher

L'artère pulmonaire est un tronc artériel, long de 5 à 6 centimètres, avec des parois assez minces. Elle se détache du cône artériel du quatrième ventricule. Elle prend son origine en avant de l'aorte. L'artère pulmonaire se dirige en haut, à gauche et en arrière, à gauche de l'aorte ascendante et se trouve entourée, avec cette dernière, par le péricarde. Les deux troncs artériels sont intimementréunis par des tractus conjonctifs. Après être sortie du péricarde, l'artère pulmonaire se divise en ses deux branches terminales, au-dessous de la crosse de l'aorte et au niveau de la quatrième vertèbre dorsale. Ces deux branches sont les artères pulmonaires gauche et droite. Cette division a lieu exactement entre les portions intra et extra-péricardique du tronc pulmonaire. Les deux branches terminales sont encore recouvertes, à leur origine, par le péricarde. Les deux artères pulmonaires se rendent au hile correspondantde chaque poumon, en suivant une direction à peu près transversale. Leurs rapports avec les gros vaisseaux voisins sont différents. La branche droite est un peu plus longue et plus grosse que la gauche et passe en arrière de l'aorte descendante et de la veine cave supérieure. La branche gauche, de moindre dimension, et un peu plus courte, se trouve en avant de l'aorte descendante.

Les artères pulmonaires se ramifient à leur entrée dans le poumon; cette ramification est à peu près la même que celle des bronches qu'elles accompagnent. Ces artères forment avec les bronches et les veines le pédicule du poumon.Les rameaux de l'artère pulmonaire gauche se trouvent tous au-dessus et en avant des ramifications bronchiques, tandis que pour le poumon droit il y a une bronche épartérielle, au-dessus de l'artère, à son entrée dans le hile.

Le canal artériel disparaît après la naissance. Il est représenté par un cordon fibreux, connu sous le nom de ligament artériel, reliant l'artère pulmonaire, au niveau de sa bifurcation, avec la concavité de la crosse de l'aorte, au point où elle se continue avec l'aorte descendante. La circulation a lieu jusqu'à la naissance dans ce vaisseau qui représente la suite directe de l'artère pulmonaire, tandis que les branches pulmonaires ne sont, avant la naissance, que des rameaux sans importance.

Les rameaux des artères pulmonaires se divisent dans les poumons et se terminent pardes capillaires très étroits ; c'est de ces derniers que proviennent les veines pulmonaires. Les artères pulmonairescontiennent du sang veineux qui va s'artérialiser ou s'oxygéner dans les poumons.